Torche

O-Dela

Torche

Separation

LES MYSTÈRES

 

 

 

 

Les portes induites

Le Triangle des Bermudes

Les O.V.N.I.

Les Extra-Terrestres

Exobiologie

Le Titanic


Les portes induites:

Certains admettent que, si notre terre est un lieu de passage, il doit y avoir des portes qui, à partir de notre monde, s'ouvrent sur l'inconnu et à partir d'autres aspects de l'univers sur notre terre. Les lieux où on peut soupçonner l'existence d'une porte induite se distinguent par les caractéristiques suivantes:
- La gravitation y est perturbée;
-Le magnétisme terrestre y est perturbé;
-On y observe des visions;
-Des disparitions énigmatiques y ont lieu.

 Un exemple frappant est dans la Caroline du Nord, à Chimney Rock. Toutes ces caractéristiques y sont réunies, et de nombreuses observations datent depuis 1800. On trouve également des portes induites dans le Sussex, dans la vallée du Mississipi, dans la vallée de l'Ohio, dans l'Arizona, en Sibérie, au Mexique, à l'île de Bréhat en Bretagne, à Delphes en Grèce, New Brunswick au Canada, aux Bermudes, aux îles de Pâques, l'île de Ponapé dans le Pacifique, le désert de Gobi...

On peut se demander comment il se fait que des scientifiques ne se soient pas intéressés au mystère des portes induites. La réponse est qu'il y en a eu, mais qu'ils ont été très vite discrédités par une campagne de rumeurs soigneusement organisée. Le cas le plus frappant est celui du mathématicien allemand Zöllner, qui fit des travaux extrêmement intéressants de physique et de mathématiques, s'intéressa aux dimensions supérieures et aux replis de l'espace. Et plus récemment le professeur de recherche scientifique Jacques Bergier (qui à écrit un remarquable ouvrage sur ce sujet "Visa pour une autre terre"). Einstein a montré que l'espace n'est pas une catégorie métaphysique mais une grandeur physique. Rappelons les paroles de Wells:

"Il y a des univers qui sont loin de nous que la nébuleuse la plus lointaine et cependant plus prés de nous que nos mains et nos pieds"

  Trou noir dans l'espace

 

Message secret des Rose-Croix:

Quiconque déchiffre le rébus alchimique ci-dessous, peut voyager dans des pays inaccessibles. (Les cercles concentriques correspondent probablement aux niveaux électroniques de l'atome.) Cherchez, on ne sait jamais!


Le Triangle des Bermudes:

Le "Triangle des Bermudes ou Triangle du Diable" est une zone imaginaire située au large de la côte atlantique sud-est des États-Unis où l'on a relevé un fort pourcentage de pertes INEXPLIQUÉES de navires, petites embarcations et avions. D'une façon générale, on s'accorde à considérer que des points du triangle se trouvent aux Bermudes, en Floride et à San Juan à Porto Rico.

Le triangle des avions perdu:

Message reçu à la tour de contrôle de la station aéronavale de Fort Lauderdale" ...Commandant de vol (Lieutenant Charles Taylor): J'appelle la tour de contrôle. Cas urgent. Nous semblons avoir dévié de notre route. Nous n'apercevons pas la terre.. je répète: Nous n'apercevons pas la terre.

La tour: Quelle est votre position?

Cdt: Nous ne sommes pas certain de notre position. Nous ne savons pas exactement ou nous nous trouvons... Nous semblons perdus...

La Tour: En principe vous devriez aller au 270 (vers l'ouest)

Cdt: Nous ne savons pas ou se trouve l'ouest... Quelque chose ne tourne pas rond... C'est bizarre... Nous ne sommes surs d'aucune direction... même la mer parait bizarre... Nous entrons dans l'eau blanche... Nous sommes perdus..."

On ne peut prétendre dans ce cas là à une panne, il y a à bord 2 compas de route et un compas de secours ! Ce cas est arrivé à plus de 20 avions dans la même zone, leur disparitions restes un mystère.

Les commissions d'enquêtes conclurent:

Il ne semble pas qu'il existe une aberration atmosphérique dans cette zone.

Le nombre des disparitions est hors de proportion en comparaison des pertes enregistrées n'importe où ailleurs.

Tous ces avions étaient pilotés par des hommes compétents assistés de navigateurs expérimentés. Tous étaient équipés de radio et d'un matériel de sauvetage et tous on disparu par beau temps et en plein jour.

Il y a toute raison de croire qu'un facteur autre que le hasard doit être intervenu dans ces mystérieux accidents.

En analysant toutes les donnés disponibles, il apparaît qu'au cours des sept ou huit secondes de vol, les avions piquèrent à une vitesse telle que ni les contrôleurs du ciel, ni les pilotes n'ont eu le temps de réagir. Dans des circonstances normales, les pilotes et copilotes auraient eu amplement le temps de corriger la chute, mais les descentes s'effectuaient à une telle rapidité que les radars n'enregistrèrent qu'un trait. Ces vitesses de chute ne peuvent être expliquées par la défaillance des pilotes automatiques ou des moteurs. Il faut rechercher la cause des catastrophe dans des anomalies magnétiques quelconque!

La Mer des bateaux perdus:

La disparition des bateaux est intervenues à l'intérieur du triangle se localisant dans la région de l'Atlantique ouest appelé mer des Sargasses réputée comme à peut près immobile.

Une vingtaine de bateaux ont disparus, sans lancer le moindre SOS. Pour certain ont n'a jamais retrouvé la moindre trace  des bâtiments, ni des équipages, certains avaient prés de 300 personnes à bord, pour d'autres ont  a retrouvé les bateaux intacts en bon état de fonctionnement, sans personne à leurs bords, complètement déserté... Le dernier en date est le sous-marin atomique USS Scorpion avec 100 personnes à son bord. Le dernier message à sa base annonçait qu'il allait rentrer dans la mer des Sargasses...

Le porte parole du troisième district naval de la marine US a exprimé une opinion:

"C'est un vrai mystère. Personne dans la marine ne prend ces événement à la légère. Nous avons toujours admis qu'il y avait quelque chose d'étrange dans ce triangle des Bermudes, mais personne n'a jamais découvert de quoi il pouvait s'agir. Il ne semble pas y avoir de raisons logiques ou physiques. C'est presque comme si ces navires avaient été brusquement recouverts par une sorte de filet électronique."

Coïncidence assez ironique, cette zone redoutée depuis l'Antiquité dans les légendes, avant qu'elle ne fut découverte officiellement, ultérieurement crainte pendant des siècles comme une mer funeste, doit conserver sa sinistre aura, et cela même à l'age de l'espace.

Déjà Christophe Colomb, à bord de la Santa Maria, fut le premier à consigner des observations inexplicable (11 octobre 1492):

2 heures après le couché du soleil (il faisait nuit) il observa les scintillantes eaux blanches, l'inexplicable luminosité de la mer. Il vit aussi (ainsi que son équipage) une immense traînée de feu qui creva le ciel et disparut dans la mer. Des inexplicables perturbations des compas de bords.

Les astronautes ont observé le même phénomène de traînées blanchâtres, dernières lueurs qu'ils aperçurent de la terre. Quelle que soit son origine, encore inexpliquée, cette étrange lumière est visible aussi bien de la surface que d'une altitude considérable!

Mais la mer des Sargasses renferme d'autres mystères. La reproduction des anguilles qui ne se produit que dans cette mer? Les algues uniques de cette mer, seraient des plantes ayant subi une mutation, résidus de la végétation de l'ancien continent Atlantide?

L'absence d'explication logique, aisément admise, a poussé les chercheurs indépendants, s'intéressant aux disparitions intervenues dans le triangle des Bermudes, à approfondir la question. Certains d'entre eux par des explications fondées sur des exceptions aux lois de la nature, d'autres en supputant l'existence d'un changement inter-dimensionnel par le canal d'un passage équivalent à une trouée dans le ciel (Les avions y pénètrent mais n'en ressortent pas), d'autres croient que les disparitions sont organisées par des entités inter ou extra-sidérales, alors que d'autres encore proposent une théorie ou une combinaison de théories voulant que le phénomène soit causé par des ensembles d'énergie, oeuvres de l'homme, agissant encore, et relevant d'une science infiniment plus ancienne que la notre et totalement différente. Les chercheurs ont émis aussi la possibilité d'OVNI , qui passeraient par une porte induite, un lieu nodal, des courants gravitationnels électromagnétiques, sortes de trouées vers une autre dimension dans le temps ou dans l'espace par lesquelles les extra-terrestres, détenteurs d'une science suffisamment élaborée, pourraient pénétrer à volonté. 

 

Page 2

          Hit-Parade

www.odela.online.fr  Copyright 2001-2012 © Tous droits réservés.